Uncategorized

Jean Messiha notre Cygne Noir ?

 

Jean Messiha notre Cygne Noir ?

par Francis-Claude Neri

 

Inventée par l’essayiste Nassim Nicholas Taleb, l’expression « Cygne Noir » est passée dans le langage courant, elle désigne l’événement statistiquement presque impossible mais qui se produit tout de même.

Autrement dit, le cygne noir, l’oiseau, est, dans cette histoire, le signe de la dissonance statistique, que les anciens appelaient le destin, et les mathématiciens, le hasard – le signe d’un accident d’autant plus inimaginable que tout a été prévu et calculé, mais accident qui arrive quand même, et dont les conséquences sont impensables.

Notre objectif en 2022 ?

Faire émerger un Cygne Noir aux élections présidentielles et législatives de 2022.

Jean Messiha « Français de souche par naturalisation » comme il aime dire, pourrait bien être ce Cygne Noir !

Il a les compétences, l’amour de la France, le patriotisme, les convictions et la formidable énergie pour faire de lui NOTRE futur président.

Jean Messiha est inconnu du grand public jusqu’en mai 2016, où il devint le porte-parole des Horaces, ce groupe d’experts surdiplômés travaillant dans l’ombre pour Marine Le Pen.

Il prit alors une part décisive dans la rédaction des 144 propositions de son programme.

C’est lui qui conseilla un positionnement ferme sur l’immigration, l’islamisation, la sortie de l’UE que malheureusement Marine Le Pen ne suivit pas véritablement.

C’est lui qui disait : « Le FN de Jean- Marie Le Pen et ses relents fascistoïdes était un instrument du système en place, lui permettant d’aiguiller la contestation. Si vous étiez contre l’immigration, vous étiez un nazi, car vous étiez au FN ! Le Pen avait accepté d’endossé ce rôle. Il ne voulait pas du pouvoir, sinon il ne se serait jamais permis ses outrances ».

Quelle clarté dans l’analyse, et combien j’y ai pensé après l’échec impossible de Marine. À la voir danser après SA défaite, ô combien je pense que comme son père elle ne veut pas vraiment du pouvoir.

Ceux qui croient au destin pourraient se dire que Jean Messiha nous était destiné. Né au Caire en 1970, de parents égyptiens coptes, débarqué à Mulhouse à 8 ans sans parler un mot de Français, le jeune Hossam Boutros Messiha veut réussir et devenir un « vrai » Français, s’assimiler.

« Je ne lâche jamais rien, dit il. S’il y a une fenêtre de tir d’un millimètre je l’utilise ». Il n’aspire qu’à se « franciser » jusqu’à changer de prénom lors de sa naturalisation à 20 ans.

Mais très vite Jean Messiha, qui en plus de son doctorat d’économie, décrocha Sciences Po et l’ENA « ne comprenait pas pourquoi ce pays merveilleux était quasi systématiquement dénigré par ses propres représentants. A l’adolescence j’ai vécu un véritable malaise identitaire : Je voulais être français, alors que partout on répétait que la France était un pays rance, un pays de collabo, de racistes…comment voulez-vous vous assimiler, être fier d’être français, quand ceux -là mêmes qui, devraient vous donner foi en votre pays, ses dirigeants, ses professeurs, cherchent à vous en écarter ? Moi je suis devenu français malgré, la France, par contrebande identitaire ».

Jean Messiha est passionné de politique et ses voyages à Abou Dhabi en 2007, et en Egypte lui font dire que « la tolérance avec les islamistes ne profite qu’aux islamistes »

Sur le plan de l’UE il soutiendra le non lors du référendum sur la Constitution européenne de 2005 comme son ex maitre de conférence Henri Guaino. « Contrairement à ce que racontent les élites, dit-il, ce ne sont pas les « bas instincts » qui amènent au souverainisme mais au contraire la connaissance approfondie de la question. La vérité c’est que l’UE actuelle ne vise qu’un objectif : tuer les Etats Nations ! »

Nous voici donc fixé : le profil de Jean Messiha correspond parfaitement avec ce que nous attendons à Cygne Noir.

Le profil de NOTRE futur Président de la République Française.

Nous mettrons tout en œuvre pour promouvoir sa candidature.

Si nous voulons reconstruire la France, il nous faut retrouver une vision Gaullienne de celle-ci. Revenir au pouvoir, mettre fin au pourrissement de la Constitution, sortir de l’UE, et entreprendre un « grand nettoyage » des territoires « occupés ».

Il est temps de s’y mettre 2022 c’est demain !

Francis-Claude Neri pour Cygne Noir

https://cygnenoir.vienouvelle.fr/

13 04 21

Please follow and like us:
Pin Share

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Avant tout, consultez notre journal (presque) quotidien, sur la page "ACCUEIL" !
Les perles et signaux faibles du jour...

X