Politique Fr

Jean Messiha répond à un jeune musulman

Cessons de laisser le différentialisme saloper la République!

par Jean Messiha – 18 mars 2021

Jean Messiha

répond à un jeune musulman gêné
quand on parle d’incompatibilité
entre l’islam et la République.


J’ai décidé aujourd’hui de répondre publiquement à une lettre extrêmement touchante que m’a adressé un Français de confession musulmane né en France et qui se dit pleinement Français, laïque, patriote et attaché à l’histoire et à la culture françaises. Son engagement dans un des corps de réserve de nos armées témoigne incontestablement de ce patriotisme.

Ramy – c’est son prénom – commence par m’avouer sa gêne quand je parle de l’incompatibilité entre l’islam et la République. Il évoque son inquiétude devant l’amalgame entre islam et islamisme et son angoisse à l’idée que puisse advenir une ère où les musulmans seraient traités comme les Juifs le furent durant les heures sombres. Il ne veut pas d’un clivage « eux » contre « nous », « eux » étant les musulmans catalogués « ennemis de l’intérieur » et « nous » entendez les Français du peuple historique et assimilés. Il argue que de nombreux immigrés issus du Maghreb et d’Afrique se fondent parfaitement dans le creuset national.

Il reconnaît aussi, et je le cite, « que nous avons un problème avec une partie de notre population, qui sont les Maghrébins et les Noirs » et que « ce problème est culturel et nullement religieux ». Ce sont ses mots. Il pense que « cela résulte du recul de nos valeurs, par cette gauche putride qui pendant des décennies, a détruit les symboles que réunissait tous les Français, au profit du communautarisme. »

La suite de l’article sur :

Causeur.fr

Please follow and like us:
Pin Share

Je suis moins sérieux que j'en ai l'air.

One Comment

  • admin

    De Michel Turin

    Une chose que la France a oubliée, c’est l’essence de la laïcité. Une autre chose que beaucoup de Français confondent, c’est religion et croyance.
    Faire l’amalgame entre islam (la religion) et musulmans (les adeptes de cette religion) est une grave erreur.
    Ce pays laïque laisse à chacun le droit de suivre sa religion, MAIS oblige à respecter les règles de la République. Il s’ensuit qu’aucun adepte d’une religion ne peut se prévaloir de règles qui seraient en contradiction avec celles de la république. Bien peu de personnes, je le crains, et aucun autre pays au monde, n’ont compris ce principe de notre République française. C’est une des originalités de la France.
    Chacun a donc le droit de suivre le culte auquel il adhère, mais dans la limite des règles républicaines. Ce n’est donc pas à la religion de s’adapter (encore que si elle le veut, elle peut, mais ce n’est pas une exigence de la République), mais bien à chaque individu de se conformer aux règles républicaines, et ce, de la manière qu’il souhaite.
    Pour devenir Français, il devrait être obligatoire de préalablement avoir juré sur l’honneur de respecter les règles de la République. Et tout manquement à ce respect devrait être un délit.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Avant tout, consultez notre journal (presque) quotidien, sur la page "ACCUEIL" !
Les perles et signaux faibles du jour...

X