Europe

L’Union européenne (4e partie)

 

Un mot  avant de poursuivre ! Je souhaite que l’approche des 7 « problématiques » soit faite à partir de la « communication fractale », c’est-à-dire une série de « modules «  (7 et plus s’il le faut) organisés de manière fractale, afin que de chaque module puisse naître un autre module et que chaque module se retrouve dans le tout et…que ce tout soit plus grand que la somme des parties.

Ceci posé, continuons !

Amérique :

La fin du rêve américain est-elle la fin du rêve occidental?

 

Dans le contexte actuel, l’Amérique est devenue un pays non seulement ingouvernable, mais imprévisible et dangereux.

Le political correctness, la vitalité du facteur religieux, la situation des noirs, des femmes, des homosexuels, la sensibilité déconstructioniste, multiculturelle et foncièrement anti-euro centriste – méprisant les analyses classiques et l’héritage intellectuel des « européens mâles blancs et morts » – bref, l’héritage commun que constitue la culture occidentale – EST un contexte explosif.

Sur lequel veulent surfer les « mondialistes ».

Clinton puis Obama en voulant mettre sur pied un gouvernement qui soit plus à l’image qu’ils se faisaient du peuple américain avaient sacrifié la qualité des structures dirigeantes et des organisations au profit de l’ethnicité.
Le numerus clausus fonctionnant à peu près exclusivement à l’avantage des noirs, des Latino-Américains et des Américains d’origine indienne.

Les minorités, irlandaises, italiennes ou polonaises pouvaient, à juste titre semble-t’il, se plaindre d’être brimées.

La défaite de Trump – qui leur avait redonné confiance-  est porteuse d’un traumatisme nouveau d’une telle ampleur que des millions d’Américains persuadés d’avoir été volés de LEUR victoire voudront leur revanche et cette revanche ils iront la chercher avec ou sans Trump.

Et ce n’est pas Jo Biden qui les en empêchera ; il est incapable de réconcilier un peuple qui de toute façon ne le veut pas. Le peuple américain veut  une nouvelle fois en découdre dans un nouveau conflit interne.
Ce qui serait un désastre pour l’Amérique et le monde, car dans certains critères, – haute technologie, sciences, mais aussi combativité industrielle, flexibilité économique, – l ’Amérique reste performante ; elle l’a démontré sous la bannière Trump.

 

Mais la puissance matérielle et la supériorité technologique ne sont plus rien, dans un monde occidental « ouvert »,  sans une assise morale et intellectuelle associée à une connaissance intime de l’Histoire.
Et l’Amérique, comme la France d’ailleurs, ne suscite que des présidents faibles et sans envergure incapables de voir la réalité telle qu’elle est, comme  d’échapper aux « manipulateurs mondialisés » qui dictent leurs lois.

Le géant d’hier chancelle, c’est la fin de cette unité qui fit la force de ce pays
Dans ce pays où la liberté de l’information était sacrée, nous ne voyons plus que censure, intolérance, appels à la violence entre hommes et femmes, entre minorités.
Une Amérique nouvelle, porteuse de fausses idéologies, prêtes à contaminer le reste du monde, l’occidental en particulier, et à l’entraîner dans sa chute.

Aux Etats-Unis, l’impossibilité de communiquer autrement qu’à travers un ensemble de clichés codifiés n’est pas limité au sexe, au politiquement correct, et au harcèlement sexuel, mais devient le principale signe de détresse d’une société et d’un pays à la dérive.
Et c’est ce qui fit tomber Donald Trump.

Prenons garde d’ailleurs que la contagion ne s’étende à la France et que l’on ne puisse plus discuter de sexe, de religion ou de pouvoir sans être mis au pilori.

Il est urgent pour la France d’échapper à son influence et pour cela il nous faut en priorité « sortir de l’UE ».

 

À suivre …sur :
http://www.cygnenoir.ovh/

https://cygnenoir.vienouvelle.fr/wp

Please follow and like us:
Pin Share

2 Comments

  • Francis-Claude Neri

    Cette UE n’a rien d’une entité, n’oublions pas qu’au départ la seule idée était un marché commun, or un marché est évidemment d’abord et avant tout, une notion économique et d’argent ! ceux qui vendent ne pensant qu’à faire du profit bien entendu…..Il est donc indispensable maintenant de détruire cette UE qui n’a présente aucun intérêt pour les européens puisque les industries et les savoir faire sont partis pour beaucoup à l’extérieur de cette entité et que surtout rien n’est prévu pour équilibrer le niveau de vie de chacun des pays adhérents, ce qui a permis aux profiteurs de jouer sur des concourrences déloyales en fonction des prix de revient de fabrication compte tenu du niveau de vie, de revenus et des aides sociales selon ces pays…….! Le projet à mettre en avant maintenant, c’est une nation à l’image des états unis d’amérique, des états unis d’europe donc, où chaque état pourra conserver une certaine indépendance de conception de leur justice et de leur économie ! et de plus, faire bloc autour du drapeau commun, souder cette entité autour d’une civilisation créée par plus de 15 siècles de chrétienté, une identité culturelle inaliénable et non interchangeable avec ceux venus d’ailleurs qui devraient être dans l’obligation de l’accepter ou être renvoyer dans leurs pénates……….Sans cette entité civilisationnelle autour d’une nation qui écrirait noir sur blanc dans une constitution là encore inaliénable cette notion d’identité culturelle à transmettre à nos descendants comme nos aïeux se sont battus et pour certains en sont morts pour nous la transmettre, l’europe disparaitra dans deux ou trois générations d’autant que ses héritiers ne font pas d’enfant ayant perdu tout esprit de futur et ne s’intéressant qu’à leur égocentrisme, carriériste ou financier pour leur bien être, que ces enfants viendraient perturber et qu’on refuse donc d’avoir……..! bref, remettre sur pied une éducation depuis le plus jeune âge qui ne donnera ses effets que dans 40 ans voire plus, comme ce que l’on a laissé faire depuis ce temps nous donne comme résultat actuellement…….autrement dit c’est loin d’être gagné et malheureusement il y a de grand risque pour l’europe soit dores et déjà perdu et soumis à ceux venus d’ailleurs qui n’ont pas ses états d’âmes………mais bon gardons espoir, les sarrasins sont restés 800 ans en espagne et malgré tout il y a eu un sursaut pour reprendre le dessus………
    Emma Prudhomme

  • Francis-Claude Neri

    Ce que l’ UE a apporté aux français

    Je ne vois absolument pas ce que l’ UE a apporté aux français à part de plus en plus de pauvres. Plus d’industries, Plus de fleurons, plus d’emplois, plus d’écoles, plus d’hôpitaux, plus de services publiques, plus de fraternité, plus de familles, bref plus rien !
    L’horizon est vraiment sombre, jamais de bonnes nouvelles, que de la violence gratuite, un pays envahit par des étrangers haineux et profiteurs qu’on protège par dessus tout au détriment des citoyens d’origine qu’on accuse, qu’on calomnie et qu’on assassine.
    Voilà l’état de notre pays, bientôt tous les français vont partir ailleurs, ne resteront que des sauvages ingérables qui détruisent tout et ne bossent pas. Que le gouvernement se démerde avec ces gens là.
    Nathalie Charpentier

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Avant tout, consultez notre journal (presque) quotidien, sur la page "ACCUEIL" !
Les perles et signaux faibles du jour...

X