Cygne Noir,  Islam

Immigration et islamisation : l’enjeu

Immigration et islamisation : l’enjeu

par Francis-Claude Neri

 

Première préoccupation des Français, la lutte contre l’immigration n’est toujours pas au cœur des débats.

En ce presque début de campagne, la priorité c’est le Covid 19 et l’urgence climatique. Les problèmes d’immigration sont totalement occultés malgré la volonté clairement exprimée par une large majorité de la population française de placer l’immigration en pôle position des préoccupations.

Il est incontestable que les élections présidentielles et législatives se transformeront en un référendum sur l’immigration, l’identité, la souveraineté et l’islamisation.

Dans le cadre d’un grand dossier sur l’immigration, l’Ifop a interrogé les Français sur leur rapport à l’immigration (16/11/2020) :

« Quels sont les deux problèmes les plus importants auxquels la France doit faire face ? »

Les résultats montrent un scepticisme grandissant des Français vis-à-vis de l’immigration et leur volonté de modifier les règles qui l’encadrent, que ce soit la politique d’immigration en elle-même (78% souhaitent appliquer une politique d’immigration choisie) mais aussi le droit de la nationalité ou le regroupement familial.

Sur ces deux derniers thèmes, une majorité d’entre eux souhaitent la fin du droit du sol (62%) et la fin du regroupement familial (58%).

Les Français placent l’immigration et l’islamisation en première position très largement devant l’état des finances publiques, la situation économique, le changement climatique, le chômage et le pouvoir d’achat.

Reste la question du libéralisme ou du conservatisme sur laquelle les points de vue divergent.

Il y a 40 ans nous pouvions encore croire que l’UE était notre avenir, aujourd’hui nous pensons que c’est à nous le « peuple souverain » de tracer l’avenir de la France et de l’Europe, que plus jamais nous ne confondrons avec l’UE qui est irrémédiablement impossible à sauver.

Nous pensons même que l’UE est le cheval de Troie de la Triplice : alliance d’un certain mondialisme, d’un certain gauchisme et d’un certain islamisme.

La question des frontières, la politique migratoire et la lutte contre l’islamisation n’y est même pas évoquée alors que le défi islamiste est le problème n°1 des Français.

L’enjeu principal une fois correctement évalué, à nous de décider et vite auxquels de nos leaders nous confieront le soin de sortir la France (et les Français) de l’impasse dans laquelle, depuis 1969, ses dirigeants, de quelque parti qu’ils soient l’ont engagée.

À Cygne Noir, il nous semble qu’Eric Zemmour, Jean Messiha, Robert Menard, Marion Maréchal et quelques autres sont, en équipe, en mesure d’y parvenir.

08 avril 21

Francis-Claude Neri pour Cygne Noir

https://cygnenoir.vienouvelle.fr

Please follow and like us:
Pin Share

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Avant tout, consultez notre journal (presque) quotidien, sur la page "ACCUEIL" !
Les perles et signaux faibles du jour...

X