Politique Fr

Ni Marine le Pen ni Eric Zemmour

© CORET PHOTOS/SIPA

par Francis-Claude Neri

22 avril 2021

Mais pour quelles raisons ces deux personnages-clés de la vie politique française se sont finalement associés pour affirmer que nous pouvions résoudre les problèmes posés par l’immigration sans sortir de l’UE ?

Que la sortie de l’UE (ils disent de l’Europe comme si l’UE était toute l’Europe) n’était pas prioritaire et que de toute façon « les français n’en veulent pas », ce qui est tout à fait inexact, car ils l’ont prouvé en disant non à un référendum sur l’UE que Nicolas Sarkozy s’est empressé de saboter.

Marine Le Pen va t’elle nous dire qu’elle ne composera plus avec le fond de commerce de l’extrême droite, que l’immigration n’est un mal que dans les sociétés qui tournent le dos au partage ?
Que la liberté de circulation et l’égalité des droits sociaux pour les immigrés présents dans les pays d’accueils sont des droits fondamentaux de l’humanité ? Que toute idée de contrôler l’immigration est une concession à l’extrême droite ?

Et Eric Zemmour va t’il nous dire que l’idée de frontière devient insupportable, que la circulation des biens et des services ne peut être soumise à une quelconque contrainte protectionniste ?

Ces deux-là veulent-ils nous persuader que dans la mondialisation telle qu’elle se fait, les capitaux et les marchandises doivent continuer à se déplacer sans contrôle et sans contraintes ? Que les êtres humains le doivent aussi ? Que le libre mouvement des hommes doit être le crédo du capital ancien comme moderne ?

En conséquence et en toute logique ils devraient donc nous affirmer que l’immigration « est une chance » quelle que soit sa nature et quel que soit l’état des sociétés dans lesquelles elle s’installe.

C’est contradictoire, car tous les deux nous affirment que seule l’immigration est un problème, mais qu’elle n’est qu’un problème politique, ni moral ni structurel.

Aucune importance si le « capitalisme mondialisé » de l’UE cherche sa main-d’œuvre sur les marchés où elle est le plus avilie, humiliée, dépréciée, pour la jeter sans contrôle et sans réglementation sur le marché français et pour amener partout dans le monde les salaires au niveau des pays où ils sont le plus bas ?

Il ne faudrait tout de même pas que l’on commence à contester la ligne faite d’adoration du libre échange et de soutien à toutes les politiques de dérégulation des marchés du travail et des capitaux !

Vont-ils nous dirent qu’ils applaudissent aussi le système de dumping social intra-européen que constitue encore les travailleurs détachés ?

Vont-ils continuer à approuver la désindustrialisation de la France à travers les délocalisations vers des cieux ou le droit social est moins regardant ?

Vont-ils admettre le départ de nombreux jeunes diplômés français que nous échangeons contre une main d’œuvre inutile, hostile à notre culture, nos codes sociaux ET nos lois ?

Dans les années 60-70 y compris à gauche, nous défendions encore le droit « de vivre et travailler au pays ». Et G. Marchais voyait d’un mauvais œil Bouygues, Renault et Peugeot réclamer une main d’œuvre arabo musulmane remplaciste de nos travailleurs syndiqués à la CGT !
Une conception des sociétés humaines qui reposait sur l’idée de développement local à travers une économie à taille humaine.
Il est bien loin avec l’UE ce temps là !

Qui dira à Marine Le Pen et Eric Zemmour que la vision néolibérale d’êtres humains déplaçables à l’envie considère les hommes comme des pions et des outils, et que l’UE avec cette idéologie favorise les afflux de population sur plusieurs décennies, déstabilisent les sociétés et favorisent les haines ?

Qui leur expliquera que les politiques de dérégulation de l’UE ruinent les classes moyennes et populaires des pays occidentaux ?

Refusons de choisir entre Marine Le Pen, Eric Zemmour et Emmanuel Macron car ils veulent tous les trois que la France reste dans l’UE…Depuis 40 ans chaque prétendant à l’Elysée nous raconte qu’ils feront évoluer l’UE de l’intérieur …et ils n’en font rien car tout simplement, et le plus souvent, ils ne PEUVENT rien faire !

Prenons en conscience et cherchons-nous un candidat qui LUI veut la faire sauter cette UE et nul besoin d’un référendum pour ça !

21 04 21

Francis-Claude Neri pour Cygne Noir

https://cygnenoir.vienouvelle.fr/

http://deslivresetnous769849013.wordpress.com/2021/04/18/27697/

Please follow and like us:
Pin Share

One Comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Avant tout, consultez notre journal (presque) quotidien, sur la page "ACCUEIL" !
Les perles et signaux faibles du jour...

X